lundi 18 novembre 2013

Le marcheur.

Il tourne sans cesse. De maisons abandonnées en maisons abandonnées. Il s'assure qu'elle le soient toutes et malheur à ceux voulant les rendre habitées par autre que lui.

1 commentaire: